• Le puceron vert

    Le puceron vert

    Les pucerons se nourrissent de la sève des plantes. Et même s'ils ne mangent pas LA plante, leurs piqûres stressent et affaiblissent les pauvres victimes vulnérables !!! Ils se reproduisent très vite et supportent des températures de 40° à -20°. Le miellat qu'ils produisent, et dont les fourmis raffolent, se déposent sur les feuilles et les légumes et permet à la fumagine (un champignon) de se développer ce qui gène la photosynthèse. Le plus grand prédateur du puceron est, bien sûr, la coccinelle (adulte ou larve) mais il y en a bien d'autres comme le syrphe, l'aphidius, le chrysope...