• Les vilains

    Voilà une rubrique qui va regrouper les plus féroces de mes ennemis ! Ils sont très voraces et malgré leur petite taille et leur petit cerveau, j'ai beaucoup de mal à les combattre, la force du nombre... Je vais cependant essayer de vous les présenter en restant le plus objective possible mais ça va être très dur !!!

  • Le puceron vert

    Les pucerons se nourrissent de la sève des plantes. Et même s'ils ne mangent pas LA plante, leurs piqûres stressent et affaiblissent les pauvres victimes vulnérables !!! Ils se reproduisent très vite et supportent des températures de 40° à -20°. Le miellat qu'ils produisent, et dont les fourmis raffolent, se déposent sur les feuilles et les légumes et permet à la fumagine (un champignon) de se développer ce qui gène la photosynthèse. Le plus grand prédateur du puceron est, bien sûr, la coccinelle (adulte ou larve) mais il y en a bien d'autres comme le syrphe, l'aphidius, le chrysope...


  • La noctuelle

    Un joli nom pour une petite chenille TRES vorace ! Il existe un grand nombre d'espèces de noctuelles (défoliatrices, terricoles...), mais c'est, la plupart du temps, la chenille d'un papillon de nuit. Elle dévore les feuilles des légumes comme les salades, les épinards, les choux, etc... Il y a peu de moyen de lutte en bio car les chenilles plus agées résistent aux traitements. On peut piéger les adultes pour éviter les pontes, on peut détruire les oeufs (quand on arrive à les repérer ...) ou la méthode ultime : l'écrabouillage !!! Au début, je n'aimais pas trop ça mais quand j'ai constaté les dégats et la vitesse avec laquelle elles ravagent les cultures... Je suis devenue sans pitié !!!

    La noctuelle La noctuelle La noctuelle La noctuelle etc...